Phishing

Ne tombez pas dans le piège du phishing au nom de bpost

Phishing

Ne tombez pas dans le piège du phishing au nom de bpost

    Mettez-vous définitivement à l’abri du phishing avec l’app My bpost.

    De plus en plus d'escrocs tentent de vous soutirer des informations personnelles. Ils ‘pêchent’ vos données par e-mail, SMS ou via les réseaux sociaux. C’est ce que l’on appelle le phishing. Malheureusement, cela se produit aussi au nom de bpost. D’autant plus qu’à partir du 1er juillet, des frais de douane et de TVA supplémentaires seront imputés aux colis provenant de l'extérieur de l'UE. Mais pas de panique : vous pouvez vous protéger facilement avec l'app My bpost.

    Un e-mail ou SMS suspect de la part de bpost ? À propos d'un colis ou d'un paiement ? Vérifiez si vous avez reçu le même message dans notre app. Si oui, vous pouvez être sûr que bpost en est l'expéditeur.

    Téléchargez gratuitement l’app My bpost

      Mybpost app
      Check het bericht via Track & Trace

      Vérifiez le message via Track & Trace

      Vous voulez avoir la certitude qu’un message est bien réel ? Entrez votre code-barres et votre code postal via l’app ou notre page Track & Trace. Vous verrez instantanément si bpost vous a bel et bien envoyé un colis et où il se trouve exactement. Et vous saurez ainsi avec certitude que vous n’avez pas reçu un faux message.

        Reconnaissez le phishing en 4 étapes

        Vérifiez votre e-mail/SMS
        Vérifiez l’expéditeur
        Vérifiez l’orthographe
        Vérifiez le site
        Vérifiez votre e-mail/SMS

        Méfiez-vous des messages suspects

        Demandez-vous d'abord si vous attendez un colis de bpost. Nous ne vous demanderons jamais d’infos personnelles par e-mail ou SMS. Et nous ne vous menacerons jamais de vous envoyer un huissier si vous ne payez pas votre colis. Vous avez choisi une notification par SMS ? bpost n’envoie des SMS que depuis le 8152 (jamais d’un numéro de GSM).


        Vérifiez l’expéditeur

        Ne vous laissez pas hameçonner

        <p>Vous pouvez reconnaître nos e-mails à l'adresse de l'expéditeur qui se termine presque toujours par bpost.be. Par exemple :</p>
        <p>noreply@bpost.be, mail@ops.mailbpost.be, parcellocker@bpost.be, selectpost@news.mailbpost.be</p>


        Vérifiez l’orthographe

        Les ereurs de sintaxe sont fréquentes

        Les ‘phishers’ ne sont pas des lumières en orthographe ! Soyez attentif aux erreurs linguistiques et aux noms erronés. Comme les messages sont généralement envoyés à de nombreuses personnes à la fois, la formule d’appel est rarement personnalisée.


        Vérifiez le site

        Assurez-vous qu’un site est bien associé à l’e-mail

        Un e-mail ou SMS frauduleux contient souvent un lien ou un bouton qui mène à un faux site web. Parfois, le lien que vous voyez cache aussi une autre url. Vérifiez la véritable adresse web en survolant le lien avec votre souris (sans cliquer). L'adresse apparaîtra dans le coin inférieur gauche de votre navigateur. Si vous ne le reconnaissez pas immédiatement, ne cliquez pas.


        Exemples de phishing

        Exemples de phishing

        Exemples de phishing

        Exemples de phishing

        Vous avez cliqué par erreur sur un lien suspect ?

        Si vous cliquez sur le lien d’un message de phishing, vous serez généralement dirigé vers une fausse page web. Dès que vous y payez avec vos coordonnées bancaires ou que vous modifiez votre mot de passe, vous donnez aux fraudeurs l'accès à vos données.

        Vous avez subi des dommages financiers ou autres ? Signalez-le à la police et à votre banque, et consultez la page Point de contact (rassurez-vous, c’est un lien sécurisé ;-)

        Et bien sûr, changez immédiatement votre code secret et votre mot de passe !

        Aidez à prévenir le phishing

        Envoyez les messages suspects à suspect@safeonweb.be. De cette manière, il n'y aura pas d'autres victimes.

          Point de contact