Nos experts offrent un soutien et des conseils sur la préparation et l'évaluation de vos campagnes, une expertise média et une inspiration sur In-Home Advertising. Contactez nos Media Experts.

Contactez nos Media Experts
Marc Fauconnier
22 juillet 2021 - 3 Minutes Temps de lecture

Réduire l'empreinte écologique de leur marque : de plus en plus une priorité pour les entreprises

Entretien avec Marc Fauconnier, président de l’ACC

La durabilité est un pilier essentiel de la stratégie de communication d’un nombre croissant de marques. Mais comment les agences de communication et les consultants abordent-ils cette question dans leurs conseils aux marques ? En tant que stratège expérimenté et président de l’Association of Communication Companies (ACC), Marc Fauconnier est bien placé pour répondre à cette question.

La durabilité, un fer de lance dans la communication ?

Marc Fauconnier conseille les marques sur leur stratégie depuis son cabinet de consultance Fauconnier + Selfslagh. En tant que président de l'ACC, il s'efforce de faire de la durabilité une priorité dans le monde de la communication. « Les agences de communication ne sont pas à l’avant-garde aujourd'hui. Les entreprises dont elles gèrent la communication sont souvent plus impliquées dans la durabilité, au sens large du terme. Et c'est logique, car ces entreprises ont une empreinte écologique plus importante. Pour elles, la durabilité est un aspect important de l’image building. Mais au sein de l'ACC, nous avons commencé à rattraper notre retard. Nous identifions la valeur ajoutée que nous pouvons apporter et ce qui est nécessaire pour y parvenir. Les agences de communication doivent devenir bien plus qu’elles ne le sont aujourd’hui la caisse de résonance de la durabilité. »

La communication devient-elle également de plus en plus durable ?

Marc Fauconnier distingue deux choses. D'un côté, il y a les marques qui suivent les consommateurs dans leurs préférences médiatiques, ce qui se traduit souvent par un choix de médias axés sur le numérique. Mais d'autre part, il faut aussi tenir compte de l'impact. Les gens aiment recevoir un message sur papier, par le biais d'un Paper Mail ou d'une publicité dans un journal. Le fait de passer sa journée devant un écran suscite aussi de la résistance à long terme, dit Marc Fauconnier. Il voit le papier redevenir populaire auprès des annonceurs, précisément en raison de son impact. Bien entendu, les marques doivent déterminer comment il s'intègre dans leur stratégie de durabilité et de communication. La durabilité implique également d’éviter le gaspillage. Une bonne délimitation du groupe cible pour un Paper Mail, par exemple, permet de réduire les coûts d'impression. C'est aussi une démarche durable.

Comment produire le Paper Mail le plus durable possible?

Lisez l'article

La communication digitale est-elle plus durable que sur papier ?

Cette perception est encore vivace, alors que la réalité n'est pas si noire et blanche. Cet article de la BBC énumère un certain nombre de faits et d'informations sur l'empreinte écologique de la communication digitale. Mais vous pouvez, également par le biais de la communication sur papier, contribuer activement, en tant que marque, à la compensation des émissions de CO2. Un moyen de mettre en pratique la communication durable est le certificat CO2logic pour le courrier physique. De plus en plus d'organisations optent pour cette solution car cette forme de compensation apporte une contribution tangible à la durabilisation. Marc Fauconnier pense que c'est une bonne initiative. « Nous connaissons tous le principe du transport aérien. Vous pouvez y apporter votre contribution en effectuant un vol neutre en CO2. Ce principe CO2logic pour le courrier physique et les colis devrait être davantage répandu dans le monde de la communication. C'est un moyen concret de mettre en pratique la durabilité. »

En savoir plus sur le certificat CO2logic pour le courrier physique ?

En savoir plus

Quelles marques jouent un rôle d’exemple pour la communication durable ?

Colruyt est le nom qui vient en premier. Marc Fauconnier estime que la durabilité doit être mise en œuvre de manière cohérente tout au long du flux, du produit à la communication. L'introduction récente de l'Eco-Score en est un bel exemple. Le consommateur est ainsi clairement informé de l'impact sur l'environnement. Il s'agit d'un facteur important dans leurs achats pour de plus en plus de consommateurs. En même temps, Colruyt adopte une approche très consciente de la production écologique de ses dépliants hebdomadaires. Le papier a donc toute sa place dans une politique durable. D'autres marques qui font de la durabilité un fer de lance intelligent sont Volvo et Engie. « Ce sont des marques qui font des choix décisifs pour leurs produits. Volvo ne produira que des voitures électriques d'ici à 2030, tandis qu'Engie veut devenir une entreprise totalement neutre en CO2. La communication en est une conséquence : elle doit devenir de plus en plus durable."