Nos experts offrent un soutien et des conseils sur la préparation et l'évaluation de vos campagnes, une expertise média et une inspiration sur In-Home Advertising. Contactez nos Media Experts.

Contactez nos Media Experts
gepersonaliseerde uitnodiging
4 mai 2021

Pour faire connaître les journées portes ouvertes de son magasin de lingerie BH en Zo à Wingene (Flandre-Occidentale), Valerie Vandendriessche collabore depuis déjà cinq ans avec bpost. « Les clients reçoivent une invitation personnalisée dans leur boîte aux lettres deux fois par an. Cette approche fonctionne très bien dans notre secteur, même mieux que l’e-mail. L’effet sur mon chiffre d’affaires est important. »

 

Valerie apprécie une approche personnelle, et c’est précisément ce que les clients de BH en Zo attendent. « Je trouve qu’il est important de prendre le temps. Avoir une conversation, montrer la collection, déterminer la taille, essayer, etc. : mes clientes apprécient cette convivialité. Elles se sentent à l’aise ici. Ce contact personnel est presque aussi important qu’une vente. »

 

« Les invitations par e-mail arrivent dans le courrier indésirable »

Valerie étend également cette touche personnelle à la communication avec ses clients. Par e-mail avant et par courrier postal aujourd’hui. « J’ai vite compris que l’e-mail n’était pas la meilleure solution pour moi. L’invitation arrivait souvent dans le courrier indésirable ou n’attirait tout simplement pas l’attention dans une boîte mail archi pleine. »

C’est très simple : je livre les impressions et bpost s’assure que chaque invitation atterrisse dans la bonne boîte.

- Valerie Vandendriessche

Valérie a donc changé de cap. « J’ai arrêté d’envoyer des e-mails et j’ai fait imprimer des cartes postales personnalisées, que je fais jusqu’à présent envoyer par bpost. C’est très simple : je livre les impressions et bpost s’assure que chaque invitation atterrisse dans la bonne boîte. »

 

« Un investissement de 1 500 euros facilement rentabilisé »

Lors de chaque journée portes ouvertes de BH en Zo, tous les clients habitués, à savoir environ 2 300 personnes, reçoivent une invitation à leur nom dans leur boîte aux lettres. « Faire envoyer les cartes par bpost représente un investissement de 1 500 euros » dévoile Valérie. « Je parle volontairement d’un ‘investissement’, car je récupère rapidement cette somme. C’est difficile de quantifier exactement l’effet, mais je constate clairement des hausses du nombre de visiteurs et du chiffre d’affaires aux alentours des journées portes ouvertes, alors que ce n’était jamais le cas avant. »

 

« L’invitation imprimée est également un rappel de la journée portes ouvertes »

Valerie sait bien pourquoi elle choisit les impressions. « Les gens conservent une carte imprimée beaucoup plus longtemps. Ils l’accrochent à leur tableau dans la cuisine et passent plusieurs fois devant tous les jours. L’invitation est donc également un rappel de l’événement. C’est déjà arrivée qu’une cliente s’est encore présentée avec une invitation de l’année passée, parce qu’elle aimait beaucoup le modèle présenté. « Je veux ce soutien-gorge », a-t-elle dit. (rires) »

Je constate clairement des hausses du nombre de visiteurs et du chiffre d’affaires, alors que ce n’était jamais le cas avant.

- Valerie Vandendriessche

Articles similaires

# Vendre
Téléchargez le livre blanc « Arrêtons le bla-bla : en quoi consiste exactement le ROI ?
bpost media
10 mai 2021
bpost media