Nos experts offrent un soutien et des conseils sur la préparation et l'évaluation de vos campagnes, une expertise média et une inspiration sur In-Home Advertising. Contactez nos Media Experts.

Contactez nos Media Experts
eric-hollander
November 21, 2019 - 7 Minutes Temps de lecture

Eric Hollander, le Directeur créatif à la tête de l’agence de publicité Air, nous parle des marques et du lien émotionnel. Découvrez le résumé de l'interview ci-dessous.

 


Téléchargez l'interview complète ici>


 

Qu’est-ce que l’émotion par rapport aux marques ?

« L’émotion est quelque chose d’indéfinissable qui fait qu’à produit égal, à performances égales et à prix égal, on choisit une marque plutôt qu’une autre. »

Le marketing relationnel permet-il de créer cette émotion ?

« Attention à l’amalgame entre marketing relationnel et lien émotionnel. Le marketing relationnel ne produit pas toujours un lien émotionnel. Il peut même parfois être contre-productif. Il doit se construire sur de bonnes data. »

Quels autres éléments sont susceptibles de créer cet attachement ?

« Il faut continuer à fabriquer des grands récits de marque. En plus des grands récits, il faut aussi faire preuve d’audace, miser sur une communication personnalisée et créative pour susciter la loyauté et l’engagement. »

Quel est le mix média nécessaire pour qu’une marque puisse jouer sur le lien émotionnel ?

«Pour autoriser ce grand récit, le mix média doit inclure la télévision, le cinéma et des médias comme YouTube. D’autre part, il est nécessaire d’aller au plus près des gens, par exemple avec l’e-mail et le courrier adressé. »

Quels sont les atouts du papier ?

« Recevoir une lettre est un réel plaisir. Tout est instantané aujourd’hui, mais pas le courrier. D’une certaine manière, il s’inscrit dans le mouvement slow… Le potentiel d’émotion d’une lettre est plus important que celui d’un e-mail, car il implique une dimension de rituel.»

 

Découvrez plus des astuces & exemples dans l'interview complète